La methode du meta-blogging

Par Ali Chahat | Contribution

La methode du meta-blogging

Si cela fait un moment que vous trainez sur internet, il y a de grandes chances que vous sachiez ce qu’est un blog, que vous envisagiez d’en créer, ou peut-être même que vous en possédiez déjà un. Si c’est le cas, je suis désolé d’être celui qui vous l’apprend, mais vous avez peut-être fait une erreur.

Combien pouvez-vous depenser chaque mois sans culpabiliser ? Faites le test

C'est réservé aux membres du club privé. C'est Gratuit, mais il faut faire une demande.

Oui vous pouvez vous faire de l’argent avec un blog, oui vous pouvez peut-être même gagner suffisamment d’argent pour quitter votre travail, mais en réalité, il existe une méthode bien plus efficace que le blog pour atteindre la richesse sur internet. Vous voulez connaître cette méthode ? Continuez de lire.

Le Blog

Le but d'un blog

But d'un blog

Avant que je vous parle de cette méthode, il est important que vous compreniez le but premier d’un blog. Un blog est simplement un site internet qui va vous permettre de vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine, pour que vous puissiez vivre de votre passion. Comment un blog vous permet d’atteindre ce but ? Eh bien, il vous permet de faire fortune en accomplissant deux choses :

  • Montrer à vos lecteurs à quel point vous êtes compétent, en partageant avec eux du contenu qui va les aider, pas seulement les éduquer, mais aussi leur permettre d’atteindre des résultats qui leur permettront de se rapprocher de leur but ultime.
  • Créer un lien émotionnel avec vos lecteurs en partageant avec eux des éléments de votre histoire, de votre personnalité, en les écoutant et en leur montrant que leur succès vous tient à cœur. En d’autres termes, votre blog vous permet de devenir plus sympathique et humain à leurs yeux.

Le but de ces deux choses est simple : vous rendre suffisamment crédible et appréciable pour pouvoir vendre et aider vos lecteurs. Bon ça c’est le scénario idéal, celui vers lequel tout blogueur tend. Cependant, l’ancienne méthode de blog n’est pas adaptée pour l’atteinte de ce dernier. Si vous êtes blogueur, les vérités que je m’apprête à partager avec vous vont vous déplaire, mais vous avez besoin de les entendre, alors continuez de lire.

Les inconvéniants du Blog

Inconvéniants du blog

La vérité sur la méthode de blog traditionnel est qu’elle peut vous permettre d’atteindre le scénario idéal uniquement dans un seul cas de figure : si tous vos lecteurs lisent tous vos articles et regardent toutes vos vidéos. Or soyons sérieux deux secondes, personne ne fait ça. Même les lecteurs qui vous apprécient le plus et qui étaient là depuis le lancement de votre blog ne feront pas ça.

La vérité est que le blog traditionnel ne fonctionne que dans ce cas de figure, car il possède tout un tas d’inconvénients qui ne sont pas en adéquation avec le fait d’enseigner, de fournir des résultats, et de vous montrer appréciable :

  • Le manque d’organisation : lorsqu’on va sur un blog, quand on a la chance de trouver des catégories (la plupart n’en ont pas), et qu’on clique sur celle qui nous intéresse, on se retrouve devant une grande liste d’articles qui n’ont pas vraiment de lien entre eux, et du coup on est perdu car on ne sait pas où commencer. Donc on ne commence pas vraiment, ou de manière approximative, et on n’obtient pas les résultats qu’on devrait obtenir. Or c’est précisément ce manque d’organisation qui empêche vos lecteurs de se rendre compte de votre expertise.
  • Le contenu de qualité est noyé : si vous mélangez le meilleur contenu que vous avez dans votre blog, à savoir les articles qui permettent réellement à vos lecteurs de passer au niveau suivants, avec le reste de votre contenu, vous réduisez ici encore considérablement les chances que vos lecteurs obtiennent des résultats, et qu’ils vous voient ainsi comme un expert.
  • Vous êtes forcé de publier régulièrement : les nouveaux arrivants sur votre blog ne vont pas s’embêter à regarder les anciennes publications, ils vont simplement consulter les derniers articles, et vont attendre que vous en publiez d’autres. Dès lors, si vous voulez garder les nouveaux arrivants, vous devez constamment ajouter du nouveau contenu, quitte à répéter celui qui est noyé dans votre pagination, que si peu utilisent.
  • Vos articles de qualité n’ont pas la promotion qu’ils méritent : votre meilleur contenu se retrouve donc noyé parmi les autres publications de moindre intérêt, et le seul moyen de lui redonner vie est d’en faire la promotion. Mais cette dernière est difficile car, comme vu précédemment, vous devez publier plus de contenu pour garder l’attention des nouveaux arrivants.
  • La promotion de votre Newsletter se fait n’importe comment : comme vous mélangez votre contenu de grande qualité avec celui de moindre qualité, la seule manière de faire la promotion de votre newsletter est de faire en sorte que tous vos articles pointent vers votre newsletter. Or ce n’est pas ainsi que ça fonctionne ! Seuls les articles de grande qualité de votre blog, ceux qui ajoutent énormément de valeur, ceux qui permettent aux lecteurs de se rapprocher de leur but, doivent pointer vers votre newsletter. Dans le cas contraire, tout ce que vous dites à vos lecteurs est que le contenu qu’ils vont recevoir par l’intermédiaire de la Newsletter est de qualité très variable. Qui voudrait s’inscrire dans ces conditions ? Maintenant la question est : vers quoi doivent pointer les autres articles ? Nous y reviendrons plus tard.

Parlons à présent de la solution que j’ai développée pour répondre à tous ces problèmes : le meta-blog !

Le Meta-Blog

Meta-blogging

Présenté simplement, le meta-blog est la nouvelle génération de blog qui va vous permettre d’avoir un site organisé, sur lequel n’importe quel visiteur, qu’il soit nouveau ou ancien, pourra développer ses compétences, obtenir de vrais résultats, vous identifier comme un expert qu’il veut à tout prix suivre (il vous associe aux changements positifs qu’il vit grâce à vos cours), qu’il apprécie, et pour qui il est prêt à dépenser. Autrement dit, le meta-blog est la solution qui vous permettra de réellement vivre de votre passion sur internet.

Le fonctionnement du Meta-Blog

En termes de contenu, un meta-blog est composé de catégories, elles-mêmes composées de deux sous-catégories chacune (contrairement à un blog qui n’en comporte qu’une) :

Une partie avec une liste de cours qui apportent énormément de valeur au lecteur. Remarquez que j’ai écrit « cours » et non « articles ». C’était délibéré. Pour cause, ici les cours sont d’importants articles, souvent longs (comme celui-ci), chronologiquement organisés les uns par rapport aux autres (le lecteur doit lire ce cours, puis passer à celui-ci…), et montrant au lecteur comment atteindre une étape précise dans la course vers son but ultime (e.g. « comment créer le meilleur article possible » pour les gens dont le but ultime est de gagner leur vie avec leur meta-blog). Cette partie ne vit donc que pour deux buts : montrer au lecteur que vous êtes un expert qui peut les aider, et les pousser à s’inscrire à votre newsletter.

Une seconde partie qui va comporter tous les autres articles qui n’aident pas suffisamment le lecteur pour refléter la qualité de votre contenu. Cela peut correspondre aux fameux articles en liste, aux éléments d’actualité en relation avec votre domaine, ou même aux petits conseils rapides qui, bien qu’ajoutant de la valeur, ne peuvent pas être considérés comme des cours. Ces articles ont deux buts : faire de la pub pour les cours de la première partie, et vous rendre plus appréciable (e.g. en partageant votre opinion, vos expériences quotidiennes, en montrant que vous êtes comme vos lecteurs…). Généralement, ce sont ces articles qui attirent le plus de visites, car ils sont courts, mais la valeur qu’ils génèrent n’est pas suffisante pour justifier une inscription à la Newsletter. C’est pourquoi on les fait pointer vers les cours qui eux ont une valeur suffisante.

Voici un petit schéma récapitulatif de l’organisation d’un meta-blog :

Schéma Meta-blog

Faire la transition entre son Blog et son Meta-Blog

Je vous rassure, si vous avez déjà créé votre blog, tout n’est pas perdu. Vous pouvez encore faire la transition vers un meta-blog. Pour ce faire, suivez ces cinq étapes :

  1. Identifiez toutes vos publications qui pourront être caractérisées de « cours ». Souvenez-vous, entre le niveau actuel de vos lecteurs et celui auquel ils aspirent, il existe plusieurs étapes intermédiaires. Un cours est une publication qui leur permet de passer à l’étape intermédiaire suivante.
  2. Pour ces mêmes cours, créez des catégories qui apparaitront dans le menu principal (dans l’idéal, vous ne devriez avoir que peu de catégories, car après tout, on ne peut pas être expert en tout).
  3. Dans chaque catégorie, créez deux sous-catégories : une pour les cours de la catégorie, et une autre pour les articles.
  4. Enlevez le formulaire d’inscription à la Newsletter de tous vos articles (laissez-le uniquement dans vos cours), et remplacez-le par une autre boîte très visible qui pointe vers un cours (l’article pointe bien évidemment vers un cours qui traite de la même chose). Si votre article n’a de lien avec aucun cours, et qu’il apporte quand même un peu de valeur à vos lecteurs, vous pouvez y placer votre formulaire de Newsletter. En revanche, si ce dernier n’apporte pas de valeur, n’ajoutez rien.

Je sais que c’est beaucoup de travail, mais en faisant ces efforts, vous allez rejoindre un nouveau mouvement de blogueurs bien plus lucratif que l’ancien. Un mouvement qui fera que tous vos efforts et toutes vos publications auront une réelle importance, et un réel impact vers l’atteinte de votre but ultime : vivre de votre passion tout en touchant positivement le monde. Ne gâchez plus vos efforts sur un blog d’organisation approximative, où vos publications n’ont d’importance que pour quelques jours, avant de sombrer dans l’abîme de votre pagination. Il est temps de rejoindre le futur du blog, il est temps de devenir l’un des nouveaux leaders du meta-blogging !

Votre mission

Si vous avez un blog, faites la migration vers un meta-blog en vous servant de la partie du cours. Dans le cas contraire, parcourez quelques blogs, et identifiez les problèmes énoncés dans la première partie du cours.