Le secret meconnu des couples qui durent

Par Zakaria Habri | Amour

Le secret meconnu des couples qui durent

C’est quoi un couple ? Pour être honnête, je n’ai pas de réponse universelle à cette question. Par contre, je peux partager avec vous la vérité méconnue qui fait que certains couples durent dans le temps, alors que d'autres s'écrasent rapidement. Vous êtes intéressés ? Cool !

Voulez-vous decouvrir les 3 ingredients de l'amour ?

C'est réservé aux membres du club privé. C'est Gratuit, mais il faut faire une demande.

Vos croyances

La fenêtre ouverte sur le monde.
La fenêtre ouverte sur le monde.

On voit le monde à travers des lunettes. 

  • « Le monde est juste »
  • « Le monde est injuste »
  • « Dieu existe »
  • « Les femmes sont supérieures aux hommes »
  • « Les hommes sont tous les mêmes »

Toutes ces affirmations qui influencent la manière dont on voit le monde sont appelées des croyances. Lorsqu’on parle de croyances, on a tendance à penser aux croyances religieuses. Mais la croyance religieuse est juste une des croyances qu’on a sur le monde qui nous entoure.

Ces croyances vont directement influencer nos opinions puis nos comportements.

Exemple : Si je crois que le monde est juste, je pense qu’on obtient que ce qu’on mérite, le travail est récompensé, il suffit de fournir les efforts. Par contre, si je crois que le monde est injuste, alors à quoi bon se fatiguer ?

Vos définitions

Comme les croyances, on a tous une vision de ce que c’est un couple. Cette vision n’est pas facilement accessible à tous, si on se pose la question : « c’est quoi pour moi un couple ? », la probabilité pour qu’on commence par répondre : « Je ne sais pas, pour moi … » est très élevée et c’est bien normal. La plupart des croyances ne sont pas évidentes, elles ne sont pas conscientes. On les conscientise uniquement au travers des comportements.

Ainsi un homme qui aime bien passer du temps seul, qui ne supporte pas que sa femme lui dise quoi faire, et qui doit fournir des efforts pour faire plaisir, a probablement la vision suivante : « Pour moi un couple c’est quand elle me laisse faire ce que je veux et qu’elle fait ce que je veux ».

Avec une telle vision du couple, on pourrait croire que c’est un homme qui ne sera jamais heureux en couple, pourtant c’est possible. Pour qu’un couple soit harmonieux, il faut que les deux partenaires aient la même définition. 

En reprenant l’exemple précédent, la femme aurait cette définition : « Pour moi un couple c’est quand tu fais ce que tu veux et je fais ce que tu veux »

Si c’est le cas, tout va bien, et ce, peu importe la définition, c’est ce qui explique qu’on trouve parfois des couples très bizarres, mais qui sont heureux ensemble… Les conflits n’apparaissent que lorsque les définitions ne sont plus identiques.

C'est quoi MA définition du couple ?

Vous l'aurez compris, si vos croyances ne sont pas conscientisées, alors comment connaitre sa propre définition de ce que c'est qu'un couple ?

Le modèle de l'action raisonnée (Fishbein & Ajzen, 1975)[1] répond à cette question. Selon ce dernier, les croyances sont liées au comportement, de telle sorte que chacuns de vos comportements peuvent être expliqués par celles-ci (Figure 1).

Figure 1. Théorie de l'action raisonnée traduit du schéma de Davis, Bagozzi et Warshaw (1989)
Figure 1. Théorie de l'action raisonnée traduit du schéma de Davis, Bagozzi et Warshaw (1989)

La solution est simple, il vous suffit d'être attentif à vos comportements avec elle et de prendre en considération la situation. Posez-vous constamment la question : "Pourquoi ?", "Pourquoi, j'ai fait ça au lieu de faire ça ?", "Pourquoi j'ai répondu ça au lieu de répondre ça ?". À première vue ces questions sont simples et vous vous dites probablement que vous n'avez même pas besoin de vous demandez pourquoi vous faites quelque chose, si vous le faites, c'est que vous savez déjà pourquoi ! Notre fonctionnement est beaucoup plus complexe et la réalité, c'est que nous ne sommes pas honnêtes avec nous-mêmes.

Lorsqu'il s'agit de déterminer les raisons qui nous ont poussées à faire quelque chose, on a tendance à trouver des raisons qui nous mettent en valeur, pour protéger notre l'estime de soi, l'image qu'on a de soi-même. Ce phénomène s'appelle le biais de l'autocomplaisance (Miller & Ross, 1975)[2]. C'est ça qui nous pousse à rejetter la faute sur les autres lorsqu'on a tord. Et comme si ce n'était pas suffisant, nous sommes également influencé par le regard des autres, de sorte que si on est en situation d'évaluation, si on sait que d'autres personnes nous observent, les raisons qu'on donnera pour expliquer notre comportement changent également (Beauvois & Lepoultier, 1986)[3]. Autant de raisons qui devraient nous encourager à prendre le temps de se remettre en question, et de se demander "Pourquoi ?".

C'est réellement la première étape pour comprendre quel genre de partenaire vous êtes. Ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas. C'est aussi l'occasion de réaliser que vos comportements ne sont pas en accords avec la personne que vous voulez être. 

L'amélioration commence par l'honnêteté envers soi-même.
Tweetez si vous êtes d'accord

Comment changer la définition de ma partenaire ?

La procédure est la même, pour qu'elle change sa définition, il faut d'abord qu'elle prenne conscience qu'elle en a une. Ensuite, il vous faudra l'aider à confronter sa définition, avec l'idéal que vous voulez atteindre ensemble. Quand je dis "confronter" je ne fais pas allusion à quelque chose de brut et violent, j'entends par là qu'il faut lui "montrer" les choses. Aidez-la à mettre sa définition et son idéal face à face, et le reste viendra tout seul.

Exemple : À chaque fois qu'elle a un problème, elle va voir sa meilleure amie pour trouver de l'aide. Plus elle fait ça et plus vous êtes vexé. "Pourquoi elle vient pas me voir ?", "Elle pense pas que je suis capable de l'aider ?". Ces comportements communiquent des informations sur votre définition et la sienne. Votre définition d'un couple, dans cet exemple, c'est que lorsque l'un des deux partenaires va mal, il peut (doit) se reposer sur l'autre. C'est, pour vous, l'une des règles qui régissent une bonne relation entre deux personnes qui s'aiment. Mais clairement, elle n'a pas la même définition. Plutôt que de s'énerver, d'être vexé, de ne pas aborder le sujet et de la "punir" en étant désagréable avec elle. Tentez de déterminer qu'elle est sa défnition, demandez-vous "Pourquoi ?", "Pourquoi elle fait ça ?", encore mieux, allez lui demander ! Asseyez-vous, expliquez-lui votre définition, dites-lui que pour vous c'est normal de se reposer sur l'autre, qu'un couple idéal va d'abord voir l'autre, avant de se tourner vers l'extérieur. Et là écoutez ce qu'elle a à dire. C'est dans ces rares moments que vous allez en apprendre plus sur l'autre et que vous allez augmenter la qualité de votre relation de couple. À ce moment-là elle va probablement vous dire "J'ai peur qu'à force de me plaindre de mes problèmes, tu me trouves chiante et que l'amour que tu as pour moi disparaisse.", que dire de plus ?

N’attendez plus ! Travaillez sur vos visions et faites en sorte qu’elles soient les mêmes en n’oubliant pas que tous les efforts que vous fournissez finissent toujours par être récompensés.

Votre mission

L'objectif, ici, est de déterminer à travers tes comportements et les siens, vos visions de ce que c'est un couple et de les modifier de sorte qu'elles soient les mêmes (si ce n'est pas déjà le cas).

La bibliographie, parce que ce qu’on vous dit ne sort pas d’une discussion de comptoir !

Articles scientifiques