Infiltrer avec succes des groupes sociaux

Par Ali Chahat | Amitié

Infiltrer avec succes des groupes sociaux

Même si dans l’idéal vous devriez créer vos propres groupes sociaux, vous aurez parfois envie d’intégrer un groupe dont les membres ou le style de vie vous plaisent. D’ailleurs, les personnes ayant une grande valeur sociale évitent de créer des relations (intimes ou autres) sans passer par leur groupe social. Infiltrer leur groupe est donc la seule manière de créer un lien avec elles. Il est donc important que vous sachiez comment faire, car il existe une multitude de manière d’échouer, et seulement quelques-unes qui vous permettront de réussir.

Voulez-vous decouvrir les 3 ingredients de l'amour ?

C'est réservé aux membres du club privé. C'est Gratuit, mais il faut faire une demande.

I. Les prémisses de l’infiltration :

Pour pouvoir infiltrer correctement un groupe, il faut comprendre pourquoi ce groupe existe, et surtout, comment il est organisé. Qu’elle soit explicite ou non, tous les groupes sociaux ont une raison d’être. Cela peut être une passion commune (les personnes passionnées de cinéma vont rester ensemble et parler de films), ou même un but commun (les étudiants de la même classe vont rester ensemble pour ne pas se retrouver tout seul). Avant d’infiltrer un groupe, il faut pouvoir identifier la raison pour laquelle ses membres forment un groupe. Ainsi, vous pourrez décider en conséquence si vous voulez vraiment faire partie de ce groupe, et si oui, comment contribuer à la pérennité du groupe le moment venu.

Une fois que vous avez la raison qui maintient le groupe en cohésion, il faut que vous déterminiez son organisation. Pour cause, à l’instar d’une petite entreprise, chaque membre possède un statut au sein du groupe. Et en plus de devoir identifier les différents rôles, il faut aussi que vous acceptiez cette hiérarchie en renonçant à la modifier (e.g. devenir le dominant à la place du dominant), au risque de faire éclater le groupe.

Male alpha

Globalement, il y a trois personnes, trois types de statuts que vous devez impérativement identifier dans le groupe que vous voulez infiltrer :

  • Le dominant qui correspond à la personne autour de laquelle tout le groupe gravite. C’est généralement la personne qui a créé le groupe, ou la personne ayant la plus grande valeur sociale. En revanche, ce n’est pas forcément la personne qui organise tout, et qui gère les va et vient du groupe. Cette tâche est confiée à une autre personne.
  • Et cette personne est tout simplement l’organisateur ! C’est cette personne qui organise toute les sorties, qui crée les évènements Facebook, qui invite les gens, et qui choisit où aller et quand.
  • Le dernier type de personnes à identifier est le plus négatif : le profiteur. Les profiteurs sont les personnes qui font partie du groupe, mais que les autres n’apprécient pas vraiment. Pour cause, ces gens-là ne contribuent en rien au groupe, ils ne font que prendre sans rien donner en retour. Ils sont facilement identifiables. Généralement, ils ne ressemblent pas vraiment aux autres membres, et cela se transmet dans leur manière de parler, de s’habiller, et aussi grâce au fait qu’ils ne comprennent pas les blagues propres au groupe.

Maintenant qu’on a les informations de base concernant le groupe, il est temps de passer aux choses sérieuses : l’infiltration !

II. L’infiltration en elle-même :

a) Les personnes à cibler :

Personnes à cibler

La manière la plus aisée de commencer l’infiltration d’un groupe est d’y être introduit par l’intermédiaire de l’un de ses membres. Bien-sûr vous pouvez approcher directement le groupe et vous introduire vous-même, mais pour que cela fonctionne, il faut que vous ayez une très grande intelligence sociale. Donc si vous voulez augmenter vos chances de réussite, il vaut mieux attendre que l’un des membres du groupe se retrouve tout seul pour l’approcher, discuter, et créer une connexion avec (dans un groupe mixte, il vaut mieux être introduit par un homme). Une fois que c’est fait, faîtes-vous introduire aux autres membres, d’une manière ou d’une autre (e.g. demander d’être présenté, ou aller dire bonjour quand la personne est dans son groupe). C’est alors que la partie d’échec commence !

Le groupe n’est pas une multitude de personnes, c’est une entité bien distincte, dans laquelle tous les membres doivent être traités de la même manière (e.g. si vous demandez le numéro de l’une des personnes, vous devez ensuite demander le numéro de tout le monde). Dès lors, il faut faire en sorte que tout le monde vous apprécie de manière à ce que personne n’objecte à l’idée de vous revoir plus souvent (un simple commérage négatif à votre sujet suffira à détruire vos chances de réussite). Mais c’est là où les choses se compliquent : même si j’ai dit que le groupe était une entité distincte, il faut aussi prendre en compte la différence des membres qui le composent, et l’utiliser à son avantage.

Ainsi, faîtes en sorte que tous les membres vous apprécie, en particulier le dominant, mais faîtes surtout en sorte que l’organisateur vous adore ! Les raisons sont évidentes, c’est lui qui organise tout, c’est donc la pièce la plus importante du jeu. A son instar, il existe une autre pièce extrêmement importante, mais pour les raisons opposées : le profiteur. Il faut que fassiez particulièrement attention à ne pas vous rapprocher du profiteur. Dans le cas contraire, vous allez vous-même être identifié comme tel par les autres membres du groupe, et il s’en sera finit de vos chances de réussite.

Présenté simplement, si vous vous entourez de profiteurs, vous serez vu comme un profiteur.Tweetez pour prévenir vos amis

b) Le comportement à avoir :

Comment se comporter

Lorsque vous êtes en interaction avec le groupe, tâchez d’être constamment positif, plein d’énergie, souriant, et montrez-vous intéressant en parlant d’eux et de choses qui ont un rapport avec ce qui maintient leur groupe (e.g. de danse pour un groupe de copines danseuses). Si vous considérez le cours sur les trois personnages du succès social, vous devez être M. Social pour renvoyer une bonne impression au groupe.

Après avoir montré à quel point vous êtes socialement bon, vous allez devoir vous introduire de manière permanente dans le groupe en apportant énormément de valeur à son fonctionnement, son but, ou même ses membres. Si vous voulez infiltrer un groupe de chanteuses, trouvez-leur un bar où chanter ; si vous voulez infiltrer un groupe d’étudiants de votre faculté, proposez-leur vos cours ou faîtes leur découvrir un outil de flashcard pour qu’ils apprennent plus facilement leur cours. En bref, apportez leur quelque chose qui a un rapport avec leur raison d’être ensemble, de manière à devenir irremplaçable à leurs yeux. Autrement dit, donnez, et vous recevrez.

Prenez l’habitude autant que possible d’appliquer les secrets contenus dans ce cours pour infiltrer différents groupes, de manière à constamment élargir votre cercle social. Pensez aussi à entretenir les relations que vous créez avec les gens en utilisant les réseaux sociaux ou les messages quand vous ne pouvez pas les voir régulièrement. Si vous faîtes cela, en un rien de temps vous vous retrouvez avec différents groupes sociaux, de différents horizons, avec des styles de vie variés, qui vous permettront de ne plus jamais vous sentir seul ou même de vous ennuyer. Alors au travail messieurs !

Votre mission

Trouve un groupe de personnes proches de ton groupe social, et identifie le dominant, l'organisateur, et les éventuels profiteurs. Ensuite, essaie d'y être introduit (dans le meilleur des cas par l'organisateur), et montre-leur tes capacités sociales nouvellement acquises pour qu'ils t'apprécient et veuillent te revoir.

La bibliographie, parce que ce qu’on vous dit ne sort pas d’une discussion de comptoir !

Livre

Séminaire