L'intelligence emotionnelle

Par Zakaria Habri | Compétences

L'intelligence emotionnelle

Les travaux menés dans le domaine de l’intelligence émotionnelle (IE) mettent tous en avant les bienfaits qu’elle peut apporter. À savoir, le succès social, le succès professionnel et même la bonne santé. Ils semblent être directement liés à l’intelligence émotionnelle. Alors c’est quoi cette fameuse intelligence émotionnelle ? Et comment la développer ?

Combien pouvez-vous depenser chaque mois sans culpabiliser ? Faites le test

C'est réservé aux membres du club privé. C'est Gratuit, mais il faut faire une demande.

Définition

La définition du mot
La définition du mot "définition" dans un dictionnaire anglais

« l’habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres » (Mayer & Salovey, 1997)[2]

On peut dégager de cette définition quatre concepts caractéristiques de l’intelligence émotionnelle (IE), ces quatre concepts sont valables pour soi-même et pour autrui :

  • La perception. La première étape consiste à pouvoir percevoir le ressenti de soi ou de l’autre. Et ce en percevant les comportements, des paroles, et plus globalement de toutes les informations communiquées par l’individu en question.
  • L’expression. La deuxième étape  consiste à pouvoir mettre des mots sur ce qui vient d’être perçu, ce qui n’est pas toujours évident.
  • La compréhension. La troisième étape consiste à déterminer la cause du ressenti. Autrement dit, la réponse à la question « Pourquoi est-ce que cette personne ressent telle ou telle émotion ? ».
  • L’action. La dernière étape consiste à allier le ressenti à la réflexion pour pouvoir augmenter ces chances de réussir.

Prenons un exemple :

  1. Ma sœur est restée silencieuse toute la soirée, elle a l’air de mauvaise humeur.
  2. Elle n’a rien mangé et elle est sur la défensive, oui, on dirait bien qu’elle est en colère.
  3. Il me semble qu’elle a passé un examen important il y a quelques temps, elle a dû recevoir une réponse négative.
  4. La meilleure chose à faire pour le moment, c’est de lui changer les idées, il ne faut pas que j’aborde le sujet tant que ça ne vienne pas d’elle.

Augmenter son IE

Soi

Un homme, seul, admire le paysage
Un homme, seul, admire le paysage

La technique que nous allons aborder, pour augmenter l’intelligence émotionnelle, concernant soi-même, est la conscience de soi[1]. On peut définir la conscience de soi comme la capacité à se concentrer sur soi-même. Et on peut diviser la conscience de soi en deux catégories distinctes.

  • La conscience de soi privée. Qui désigne la concentration sur soi, localisée sur les éléments invisibles, comme les émotions, les attitudes… 
  • La conscience de soi publique. Qui désigne la concentration sur soi, localisée sur les éléments visibles aux autres, comme le comportement, l’apparence… 

Nous avons « naturellement » tendance à favoriser la conscience de soi publique et d’ignorer la privée. Pour augmenter l’intelligence émotionnelle, il faut inverser la tendance. Orienter la concentration vers l’invisible, vers le ressenti, les croyances et les attitudes. De telle sorte qu’à chaque fois que vous ressentiez quelque chose, vous savez pourquoi et vous savez comment utiliser ce que vous ressentez pour atteindre vos objectifs.

Exercice

À chaque fois que vous vous surprenez à être concentré sur du visible (e.g., « Je suis mal habillé aujourd’hui », « Je me demande ce qu’elle pense de moi »…), recentrez-vous sur l’invisible (e.g., « Pourquoi j’ai peur de ce qu’elle pourrai penser de moi ? », « Soyons réaliste, ce n’est pas le style vestimentaire qui compte le plus, mais c’est plutôt mon ressenti, mon aisance qui va faire la différence »)

Autrui

Les autres
Les autres

Le meilleur moyen de déterminer ce que quelqu’un ressent, c’est en l’observant et en l’écoutant. Si vous êtes concentrés sur vous-même à ce moment précis, vous ne pourrez pas enregistrer les informations nécessaires pour déterminer son ressenti. La première étape consiste donc à observer et à écouter. Ce qui semble basique. Mais nous ne sommes jamais attentifs aux autres. Nous sommes, à chaque instant, plongés dans notre propre point de vu. (e.g., « Ah, oui ? MOI, JE PENSE PLUTÔT QUE […] », « Pourtant, J’ÉTAIS SÛR QUE […] »…). Nous faisons rarement l’effort de considérer la personne et ce qu’elle dit. 

La deuxième composante clé est la curiosité. Si vous n’êtes pas animé par l’envie de savoir ce que la personne ressent, vous ne fournirez pas les efforts nécessaires pour observer, écouter et pour vous poser des questions. Se poser des questions, c’est ce qui va vous permettre de déterminer ce qui a causé le ressenti. « Pourquoi elle est en colère ? ». Si vous n’avez pas cette « flamme » qui brûle en vous, ce désir de comprendre l’autre, cette curiosité d’en apprendre plus sur la personne, il vous manquera l’élément le plus important pour avoir une grande intelligence émotionnelle.

Si vous avez perçu l’émotion de quelqu’un mais que vous n’arrivez pas à déterminer l’évènement qui a causé ce ressenti, voilà une solution simple : Demandez-lui ! :)
Tweetez si vous êtes d'accord

 « Hey ! Tu as l’air triste, ça va ? »… Le sujet préféré des gens, c’est eux-mêmes. Alors si vous êtes gentil, si vous êtes patient, si vous êtes attentionnés, vous pourrez déterminer ce qu’une personne ressent très facilement. Non seulement vous réussirez à créer une connexion émotionnelle en un rien de temps, mais en plus de ça, la personne en question va vous apprécier énormément ! Elle va se demander, pourquoi vous vous intéressez à elle, elle va se demander ce que vous avez derrière la tête. Mais une fois que vous lui aurez dit la vérité, une fois que vous lui aurez dit que c’est par simple curiosité et que vous lui aurez montré un intérêt sincère, elle va se livrer à vous et vous aurez gagné un nouvel ami.

Exercice

Un exemple de jeu qui pourrait vous permettre de vous entrainer : Lorsque vous entrez dans les transports en communs, lorsque vous marchez dans la rue, lorsque vous êtes au café, ou au travail et que vous avez un moment de libre, prenez quelques minutes. Observez les gens et pour chaque personne autour de vous, tentez de déterminer ce qu’elle ressent au moment où vous la regarder. Utilisez son langage corporel, ces expressions faciales, sa voix, ce qu’elle dit et comment elle le dit. Et une fois que c’est fait essayez de déterminer pourquoi elle ressent ce qu’elle ressent.

Si vous avez la moindre question n'hésitez surtout pas, la partie forum à été créée spécialement pour ça ! Si vous avez aimé, partagez le cours avec un ami ! :). En attendant de vous revoir, n'oubliez pas que tous les efforts finissent toujours par être récompensés.

Votre mission

Prendre quelques minutes sur son temps libre pour observer les gens et tenter de déterminer leur ressenti.

La bibliographie, parce que ce qu’on vous dit ne sort pas d’une discussion de comptoir !