Une technique pour s’ameliorer tres rapidement

Par Ali Chahat | Contribution

Une technique pour s’ameliorer tres rapidement

Quel que soit le domaine de votre vie que vous considérez, vous avez probablement atteint un certain niveau, qui n’est pas suffisamment haut par rapport à vos ambitions. Autrement dit, il existe un certain écart entre votre niveau actuel, et le niveau pour lequel vous aspirez. Or on ne va pas se le cacher, la majore partie du temps, il est très difficile de combler cet écart. Heureusement, il existe une technique qui nous vient de la PNL et qui répond à ce problème : le fait de trouver son modèle. Un modèle est simplement une personne qui va nous servir d’exemple, et dont on va imiter le comportement pour reproduire ses résultats.

Combien pouvez-vous depenser chaque mois sans culpabiliser ? Faites le test

C'est réservé aux membres du club privé. C'est Gratuit, mais il faut faire une demande.

L’idée est donc ici de trouver et d’imiter quelqu’un qui est à un niveau supérieur au nôtre dans un certain domaine, de manière à atteindre ce même niveau. Or cette idée est brillante car le fait est que nous apprenons en imitant depuis notre enfance, et pour cause, c’est le meilleur moyen de progresser. Cependant, il existe une bonne et une mauvaise manière de choisir son modèle, et le problème est que la manière qui est aujourd’hui la plus communément enseignée est justement la mauvaise. Mais rassurez-vous, ici vous allez apprendre pourquoi la manière populaire est mauvaise, et comment choisir correctement ses modèles pour atteindre des sommets.

Les problèmes de la pensée actuelle :

Ancienne conception

La manière de choisir son modèle la plus communément enseignée dit qu’il faut imiter et choisir les meilleurs comme modèles (e.g. Richard Branson, Michael Jordan, Johnny Depp). Or cette idée est mauvaise, et ce, pour plusieurs raisons : déjà ces gens-là ne sont pas accessibles, donc on ne peut pas connaître leurs rituels journaliers précis. Et quand bien même on le pouvait, si nous faisions exactement ce qu’ils ont fait pour réussir, rien ne dit que ça fonctionne encore aujourd’hui, car le monde change très vite. De plus, si je copie les rituels quotidiens qu’ils ont actuellement, ça ne va servir à rien, puisque les rituels qu’ils ont actuellement ne sont pas ceux qui leur ont permis d’arriver là où ils sont (e.g. aller jouer au golf).

Copier les stratégies des plus grands n’est donc pas une bonne idée (cliquez si vous voulez tweeter cette phrase). Pour faire simple, vous pouvez utiliser les grands comme source d’inspiration et de motivation, mais ne les utilisez pas comme modèles. Qui copier dans ce cas me direz-vous ? Eh bien, les gens que vous pouvez et devez copier, sont beaucoup plus proches que vous ne le pensez.

Choisir correctement ses modèles :

Choisir son modèle

Les meilleures personnes à copier sont en fait les personnes qui sont juste au-dessus de notre niveau, autrement dit, les personnes qui ont déjà atteint la prochaine étape vers le niveau que l’on désire. L’idée est donc de copier les rituels quotidiens de quelqu’un qui est légèrement en avance sur nous (e.g. quand il se réveille, qu’est-ce qu’il mange, qu’est-ce qu’il boit, sur quoi il travaille en premier, comment il utilise son énergie, qui va-t-il voir, comment va-t-il les voir, comment il leur parle). En copiant les rituels de cette personne, vous allez atteindre son niveau et donc progresser. Mais attention, car ces gens-là, si ils sont seulement juste au-dessus de vous, c’est parce qu’ils ont encore leurs propres pensées limitantes, il faut donc faire attention à ne pas copier ces dernières, et seulement copier les rituels de ces personnes dans les domaines où ils ont déjà plus de succès que vous, et pas au-delà.

Une fois que vous avez atteint le niveau de votre modèle, passez à la personne juste au-dessus. Une fois que vous avez atteint le niveau de cette dernière, passez encore à la suivante, et ainsi de suite. Du coup, vous l’aurez compris, la meilleure personne à copier est celle qui ne cesse de progresser. De cette manière, une fois qu’on a rattrapé son niveau, on peut encore la copier car elle a encore progressé et qu’elle reste au-dessus de nous.

La plupart du temps, cela ne va pas se passer ainsi, et vous allez rattraper votre modèle. C’est à ce moment qu’il faut en choisir un autre. Pour vous aider, voici quelques caractéristiques d’un bon modèle :

  • Il faut que cette personne possède toujours un niveau supérieur au vôtre, et pas simplement de temps à autre.
  • L’âge n’a pas d’importance, donc même si vous avez 40 ans, n’hésitez pas à prendre une personne de 20 ans comme modèle, car la seule chose qui importe est que son niveau soit au-dessus du vôtre dans le domaine où vous voulez progresser. Il ne doit donc pas nécessairement être parfait, d’ailleurs personne ne l’est.
  • Un bon modèle est une personne qui vous fait comprendre que vous pouvez être au même niveau que lui, alors restez loin des personnes qui se pensent inatteignables et qui risquent plus de nourrir vos pensées limitantes qu’autre chose.
  • Un bon modèle a la capacité de vous inspirer par ses actes, n’est pas égoïste, est prêt à vous aider, et se soucie de votre succès.
  • Copier votre modèle ne veut pas dire, le copier en tant que personne. Il faut seulement copier les rituels qui lui permettent d’être au niveau que vous voulez atteindre dans le domaine spécifique où vous voulez progresser. Donc gardez votre individualité !
  • Et enfin, il ne doit pas forcément être votre seul modèle, vous pouvez copier les rituels de plusieurs personnes.

Une fois que vous aurez trouvé votre premier modèle, et que vous aurez commencé à copier ses rituels, vous allez vous rendre compte à quel point cette technique est un avantage injuste sur les autres. Vous allez vous améliorer à une vitesse record, et vous allez rapidement atteindre le niveau que vous avez toujours désiré. C’est ce qu’on appelle un avantage injuste, pour un monde plus juste.

Votre mission

Détermine à quel niveau tu es dans ton domaine, et identifie quelqu'un que tu connais qui est au dessus de toi. Fais alors en sorte de le prendre pour modèle jusqu'à que tu atteignes son niveau.

La bibliographie, parce que ce qu’on vous dit ne sort pas d’une discussion de comptoir !

Séminaire :

Sites web :